16 février 2020

Graeme Allwright

Graeme Allwright Pour mon ami Luis Porquet, parolier de Graeme   Il fut l'une des idôles de mes vingt ans, et sans être lui-même vraiment un poète, il fut un de ceux qui m'amenèrent à la poésie avec les Brassens, Brel, Ferré, Moustaki, Le Forestier, Barbara, Sylvestre, Ribeiro etc. Et il portait si bien aussi le grand Léonard Cohen ! Ah Suzannne et l'étranger ! Des poèmes aussi... Il fut surtout un de ceux aussi qui me firent prendre conscience qu'un autre vie était possible, plus sobre mais plus large et plus vraie et plus... [Lire la suite]