Ca y est !!!

Les couleurs du Petit Peintre (éditions Coop Breizh Beluga) est paru depuis début juillet, magnifiquement illustré par Pointilleuse.

Des années que j'attendais ce moment ! Depuis que, à la demande de mon adorable petit bonhomme, Tristan, qui ne voulait pas que je lui lise une histoire mais que j'en invente une qui "sorte de ma tête", m'a fait faire ce que je croyais impossible pour moi : écrire un conte pour enfants. Les couleurs du Petit peintre a d'abord été raconté à mon petit bonhomme, grâce à une petite luciole qui se trouvait sur sa table de nuit : "Le Petit Peintre", avant que le lendemain  je le saisisse sur mon ordinateur. Ont suivi pendant six jours six autres contes dont Le Petit Peintre et la vague (images de Martine Delerm) déjà paru en 2014 chez le même éditeur, Beluga. Tant d'années sont passé depuis mais l'album est là après un autre et... avant cinq autres encore. Comme la marque indélébile de mon amour pour mon fils et pour mes deux enfants pour qui j'ai tant donné y compris quand j'ai quitté leur maman (l'album est dédié aux deux : Esther et Tristan). Il me plaît aussi qu'avec ces deux albums je m'enracine de plus en plus en Bretagne avec un bel éditeur, comme je l'ai déjà fait avec Spered gouez et les éditions sauvages. Et je compte rejoindre physiquement très vite la Bretagne, que je n'aurais jamais dû quitter.

les-couleurs-du-petit-peintre couv (2)

 Une version existe aussi justement en breton :

Couve Petit Peintre breton

 

On peut bien sûr me le commander ou commander à l'éditeur. Votre libraire s'il ne l'a pas en rayson peut aussi le commander à l'éditeur. 

 

Bon de commande Les couleurs du Petit Peintre Guy

 

Bon_de_commande_Les_couleurs_du_Petit_Peintre_Guy

 

On pourra lire cette belle présentation de Manou sur son blog : "La bulle de Manou"

 

 

Les Couleurs du Petit Peintre / Guy Allix et Pointilleuse - Dans la Bulle de Manou

Editions Coop Breizh Beluga 2018 Le Petit Peintre est tout triste car il ne sait utiliser qu'une seule couleur de sa palette : le rouge. Et parce qu'il est différent, tous ses amis se moquent de lui. Pourtant il met tout son cœur dans ses peintures, mais...

http://www.bulledemanou.com

 

On pourra aussi lire la note de France Burghelle Rey sur le site de Texture :

 

 

Lectures multiples

Marie-Hélène Prouteau : " L'Enfant des vagues " " L'Enfant des vagues " est un magnifique roman. Dès l'incipit, si justement entonné, jusqu'à l'épilogue au ton quasi rimbaldien, en passant par des formules aussi poétiquement accomplies que " Les paupières sont des pièges à rêves ", on saisit avec plaisir que le Poème d'émeraude, c'est l'ouvrage tout entier.

http://revue-texture.fr