On peut toujours se procurer bien sûr Le sang le soir (Le Nouvel Athanor, 2015, avec une superbe préface de l'ami Lucien Noullez) qui a obtenu le prix François Coppée 2016 de l'Académie française.

Mon amie Annie Ernaux, une de mes fidèles lectrices m'avait envoyé ce mot juste après sa lecture du recueil.

Carte d'Annie sur le sang le soir

 

Ce prix vient couronner un poète fidèle à sa noble vocation et une poésie qui s'affirme en sa pleine maturité. En ces temps de détresse, un chant rugueux, véhément, nous fait entendre le manque, la douleur existentielle, la révolte et surtout le désir d'aimer.

Danièle Sallenave, décembre 2016, séance publique annuelle de l'Académie.

 

Visuel Le sang le soir

 

 

Souscription Le sang le soir

 

 

Une autre lettre de l'ami Gilles Perrault

 

Lettre Gilles Le sang le soir