Souvenir marrant.

"Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux" Alphonse Allais

Il y a un peu plus de trois ans à Durcet, capitale mondiale de la poésie ! Rencontre, belle rencontre, de l'ami Georges Cathalo. Je souffre à ce moment-là d'une fracture de la rotule suite à une chute dans la maison de naissance de Max Jacob à Quimper et marche encore avec une atelle. Je devais faire le chemin des poètes à pied pour inscrire la première course Durcet-Durcet liée à notre pétition-gag "Il faut paver le chemin des poètes de Durcet". Pour le folklore j'ai juste franchi la ligne avec mon vélo sans roue avant et avec mon casque et et une tenue de ville (qui ne supporte pas le ridicule ferme les yeux !!!). 

Voilà le reportage de l'ami Georges et la photo du siècle avec mon beau bouquet de fleurs des champs ;)

Guy Allix est un adepte de la course à pied (3 heures 10 au marathon en 1998 et 2000) et de la petite reine (une douzaine de grands cols - Galibier, Izoard, Alpe d'Huez, col du pré, le mont de Bisannes, les saisies, le cormet de Roseland, le col du Petit Saint Bernard etc. - à son actif, une cyclo-sportive de 210 kms courue à 29, 439 kms heure en 1993) (*).

     Vient de se rajouter à ce formidable palmarès la première place remportée lors de la première édition de la grande course normande, la Durcet-Durcet, longue de 9 kilomètres à travers bocages et prairies.  Cette remarquable performance, digne d'éloges et fort injustement ignorée par les médias,  place notre cycliste-poète en tête du classement de cette catégorie très particulière. Guy Allix a d'autant plus de mérite qu'il a réalisé cet exploit avec un vélo doté d'une innovation technologique révolutionnaire à savoir une roue avant invisible !  Cet athlète exceptionnel pétitionne désormais pour le pavage complet du parcours de la Durcet-Durcet afin qu'elle soit prête à rivaliser l'an prochain avec la trop vieille épreuve du Paris-Roubaix qui a fait son temps, convenons-en.    

 

p.c.c. : Christian Jordy dit aussi Pseudos de la Citadelle lauragaise

témoin oculaire de cet exploit réalisé le samedi 11 avril 2015

en présence d'une foule admirative

 

(*) informations prises sur le blog : guyallixpoesie.canalblog.com

 

numérisation0015