Guy Allix, poète

04 mars 2021

De la poésie à la poéthique

De la poésie à la poéthique

Préface de Marie-Josée Christien à Vassal du poème, Les Éditiosn Sauvages, 2020 

 

« Il faut un temps pour vivre et un temps pour témoigner », Albert Camus

 

  Vassal du poème regroupe des articles théoriques de Guy Allix autour de la poésie, écrits et publiés sur une longue période, au gré des thématiques de réflexion proposées par des revues et des ouvrages collectifs auxquels il a collaboré, en particulier Les Cahiers du Sens. J’ai eu le privilège de découvrir plusieurs de ces articles ensemble fin 2008 sur son site et de les lire dans un temps très court, remarquant aussitôt le point qui les rassemble et les relie. Ils m’ont apparu d’emblée comme des éléments d’un ensemble cohérent à préserver de l’oubli, avant qu’ils ne disparaissent avec le site (ce qui a failli arriver quand il a dû abandonner ce premier site devenu payant).

  A ce  premier noyau de textes, écrits au gré des circonstances, se sont ajoutés d’autres parus les années suivantes, et certains, récents et inédits, qui n’auraient peut-être pas été écrits sans ma suggestion et mon amicale insistance. Mais leur champ de réflexion était déjà en creux, affleurant ou sous-jacent dans les précédents articles.

  Les commentaires sur la poésie sont depuis plusieurs décennies confisqués par les universitaires. Il est bon que ce soit un poète qui, par son expérience sensible,  ici interroge les valeurs intrinsèques de la poésie : l’humilité, la patience et l’épreuve du temps, le doute et l’inachèvement, l’émotion, l’éphémère, l’exigence et l’ouverture d’esprit à tous les domaines de la connaissance.

  En humble « vassal du poème » ancré dans le réel et dans la vie, Guy Allix ne « se place pas du tout sur le terrain de la Vérité », fût-elle intime, qui ne serait que « mesquine vanité du poète ». L’ouvrage n’est de ce fait pas un essai continu, destiné à convaincre ou à défendre une thèse, mais une trace nécessaire et lucide pour interroger la poétique, sur des thèmes chers à l’auteur révélés à la lueur de sa pensée et de son écriture, qui  esquisse une sorte d’éthique de la poésie que nous nommerons ici poéthique.

 

Marie-Josée Christien

Visuel Vassal du poème 2 (2)

 

Commander l'ouvrage :

Guy_Allix__Vassal__BDC__1_

BDC Vassal du poème


03 mars 2021

Deux articles sur Vassal du poème

Vassal du poème

Le recueil d'articles, Vassal du poème, paru fin octobre lors du festival de Carhaix poursuit son chemin même s'il n'est pas forcément très... complaisant.
Deux articles ont paru ces derniers jours sur le recueil.
"Le Peuple Breton", numéro de mars 2021, publie un court mais fort bel article signé de Klaod Thomas.
Et la revue "Florilège" publie un long article de Yolaine Blanchard.
On peut bien sûr se procurer l'ouvrage en passant commande (voir bulletin ci-joint après les deux articles qui suivent).

Vassal du poème, PB mars 2021, Klaod Thomas (3)

Article Florilège Vassal colonne 1

Article Florilège Vassal colonne 2

BDC Vassal du poème

22 février 2021

21 février 1944 assassinat de Michel Manouchian. Souvenons-nous

Souvenons-nous de Michel Manouchian (Missak Manouchian, 1er septembre 1906-21 février 1944)
Le 21 février 1944, Michel Manouchian écrivait cette lettre à la femme Mélinée. Une des plus belles lettres d'amour et de résistance de notre littérature. Le poète allait être fusillé quelques heures plus tard avec ses 23 camarades. Il mourait pour la liberté et contre la barbarie. Avec dignité, amour et courage. Souvenons-nous de Michel Manouchian, un de ces "étrangers" de l'affiche rouge qui ont porté haut l'honneur de notre pays jusqu'à lui donner leur sang pour lui redonner vie.

15 février 2021

"Riches heures avec chien" de Gérard Cléry

Chères amies, chers amis, lectrices et lecteurs, si rares, de poésie,

Je viens vous annoncer, après un long silence, la parution du nouveau livre de mon grand frérot Gérard Cléry : Riches heures avec chien, chez Les Editions Sauvages. Un très beau recueil illustré avec talent par Gaël Cuin qui a bien connu le chien magnifique dont il est question dans les poèmes, à savoir Vaillant, cet animal si attachant que j'ai eu aussi le bonheur et l'honneur de connaître. J'y pense toujours avec une belle émotion.

Du frérot Gérard, on pourra aussi écouter sur ma petite chaîne YouTube sa superbe chanson (je parle surtout du texte...) "Les longues traversées" ainsi que "Chantons les remontrances" écrite en temps de premier confinement... Chanson que je qualifierais de "musclée" (là encore je parle du texte...) !!! 

Sinon je vous informe que je dors toujours en belle Bretagne ce soir et un jour, que j'espère quand même lointain, mes cendres y dormiront pour la plus ou moins longue éternité qui sera donnée à la terre.

Bonne lecture.

 

A paraître un nouveau livre de Gérard Cléry : Riches heures avec chien

Empêchées depuis de longs mois par les mesures sanitaires de poursuivre leurs rencontres-lectures mensuelles, "Les rendez-vous de Max" qui avaient habituellement lieu "Chez Max" à Quimper depuis 2013,"Les Editions Sauvages" continuent leur activité éditoriale. En projet, la parution de 3 livres à la fin de ce trimestre.

https://abp.bzh

 

 

23 octobre 2020

Festival de Carhaix

Festival de Carhaix

 

Je serai sur le stand de Spered gouez/Les Editions Sauvages pendant le week-end les 24 et 25 octobre au festival du livre de Carhaix (centre Glenmor).

Le dimanche au cinéma Le Grand bleu, je participerai à un hommage à Armand Robin à 13 h 45 avec Louis Bertholom, Marie-Josée Christien et Gérard Cléry et je serai en récital à 16 h (chansons des auteurs bretons  de mon Cd Les amis, l'amour, la poésie, extraits de Correspondances et de Au nom de la terre).

A noter aussi le Cabaret des poètes à 15 h (Gérard Cléry, Marie-Josée Christien, Pierre Tanguy, Maï Ewen, Jean-Paul Le Bihan, Eve Lerner, Patrice Perron, Bruno Geneste) et la diffusion du film « René Guy Cadou ou les visages de solitude » d’Emilien Awada suivi d’un échange avec Pierre Tanguy et Jean Lavoué à 10 h 30.

 

 

 

 

 

 


21 octobre 2020

Pour Samuel Paty

Pour Samuel Paty, simplement

Pour la liberté d'expresssion, pour le courage et l'honneur des enseignants

 

Darwin

Croire en Dieu nous rend, et à l’envers de ce qui est prescrit dans la bonne nouvelle, très orgueilleux, repus de cette condescendante certitude sur sa propre nécessité. Donc peu charitables et peu ouverts à la pure présence de l'autre. Ouverts seulement dans l'effroyable violence de celui qui "sait", qui a la "vérité" de toute éternité et pourra le jour venu massacrer l'impie et le mécréant voire le schismatique au nom du Dieu qui a dit "tu ne tueras point"...

Croire en Darwin nous rend simplement à notre fragilité et au hasard de notre existence. Non point nécessaire mais nécessiteuse. Il eût suffi de si peu pour que cette espèce disparaisse à jamais dans la "fosse commune du temps". Il a peut-être au contraire suffi qu'un jour un homme fragile aide à se relever un autre homme mourant pour continuer la marche humaine jusqu'à nous. Croire en Darwin nous rend humbles et donc beaucoup plus ouverts et fraternels. Plus près de l’idée de Dieu.

Et de son fracassant silence.

Guy Allix, Le sang le soir, Le Nouvel Athanor, 2015

Texte écrit après les attentats de janvier 2015 et qui garde je crois toute son actualité à la suite de ce nouveau crime barbare guidé par l'obscurantisme.

 

 

Posté par Guy Allix à 16:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Vassal du poème

Vassal du poème

 

Vassal du poème est paru et il sera en vente pour la première fois au festival du livre de Carhaix ce week-end samedi 24 octobre et dimanche 25 octobre.

"Cet essai regroupe des articles théoriques de Guy Allix sur la poésie. Certains ont été publiés en revues (dont Les Cahiers du Sens), d’autres sont récents et inédits. Ils forment un ensemble cohérent à préserver de l’oubli, comme une trace nécessaire pour interroger la poétique, sur des thèmes chers à l’auteur (l’humilité, l’incertitude, l’émotion, le bonheur, l’errance, le lieu, internet, la poésie pour enfants, Jean Follain, Guillevic…) qui esquissent une sorte d’éthique de la poésie que nous nommerons ici poéthique." (commnuniqué des Editions Sauvages).

Ce recueil d'articles forme une espèce de condensé de mon approche de la poésie et de ses environs depuis bientôt... un demi-siècle... La couverture signe une nouvelle collaboration avec mon ami Janladrou. Et c'est aussi une nouvelle collaboration avec l'amie Marie-Josée Christien qui accompagne et soutien bellement mon travail depuis plus de doouze ans maintenant. On trouvera aussi en pages intérieures une gravure de J.G. Gwezenneg que je considère comme un très grand artiste d'aujourd'hui et qui travaille en toute indépendance des cercles artistiques mondains et parisiens, et donc en toute liberté, dans un village de la Hague. La gravure devait illustrer un livre d'artiste Le Mécréant qui n'a hélas pas vu le jour. Dommage car un texte au mons de cet ensemble, écrit après les attentats de janvier 2015 me semble toujours très actuels. Je vais le republier dans un autre message.   

 

Guy_Allix__Vassal__BDC__1_

 

Visuel Vassal du poème

 

BDC Vassal du poème

 

 

10 octobre 2020

Je dors en Bretagne ce soir

Je dors en Bretagne ce soir

 

Parce que, oui, je dors en Bretagne ce soir ! Enfin la renaisance.  

Posté par Guy Allix à 22:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 août 2020

Les amis, l'amour, la poésie, parution du CD

Les amis, l'amour, la poésie

 

Ca y est l'album est paru

 

Oui, après bien des péripéties, ce projet d'amitié a pu enfin aboutir. J'ai traversé bien des difficultés. Avec la Sacem d'abord pour la déclaration de tous les titres. Puis les enregistrements eux-mêmes ont pris beaucoup de temps et le travail sur les maquettes de la couverture et du livret. Et bien sûr il y eut la période de confinement. Mais finalement j'ose dire aujourd'hui que tout cela a été bon car cela m'a permis la réflexion : le temps perdu était du temps gagné. J'ai ainsi compris un peu tardivement mais à temps quand même que si je peux m'accompagner à la guitare sur scène sans problème et si ça passe très bien, je ne suis pas assez bon musicien pour m'accompagner sur un CD. Je n'ose d'ailleurs pas me déclarer "musicien". Je suis juste poète... peut-être ("tipouet" pour les intimes), un peu chanteur et un peu mélodiste. Pour le reste il me fallait donc un pro, un vrai musicien. Ce vrai musicien je l'avais déjà rencontré en décembre 2018 à Montrôty en Seine-Maritime, lors d'un récital que je donnais là-bas, et c'est lui aussi qui avait commencé à travailler sur le CD : Jean-Michel Bourdier. Et là force est de constater toute la différence qu'il y a entre un gratouilleux comme moi et un vrai musico comme Jean-Mi. Il a fait là un très beau travail tout à la fois délicat et sobre. C'est exactement l'écrin que je voulais pour mes petites chansons.

Merci Jean-Mi et j'espère d'autres retrouvailles de ce genre avec toi !

C'est donc une histoire d'amitié qui vient clore toute l'histoire d'amitié à l'origine de ce CD. Car oui, si j'ai intitulé ce CD Les amis, l'amour, la poésie, si j'ai d'abord écrit "les amis" dans ce titre c'est que l'amitié était le coeur du CD.

Depuis que l'ami Olivier Mélisse (appelons-le "Lapin" !) m'avait poussé sur scène, je poussais la chansonnette entre deux poèmes avec des reprises de mes maîtres : Brassens, Brel, Vian, Esposito etc. J'avais même mis en musique deux ou trois de mes poèmes parfois adaptés d'ailleurs pour la chanson (ainsi Le Papy). Et puis des amis sont venus qui me dédiaient un texte tout près pour la musique (Ainsi le frérot Gérard Cléry avec un texte qui s'intitulait d'abord tout simplement Chanson), d'autres comme ma complice Catherine Jarrett qui me suggérait malicieusement: "Tu ne trouves pas que ce texte on pourrait en faire une chanson...". D'autres comme les amis Luis Porquet, Christophe Forgeot et Pierre Maubé qui me confiaient des textes à mettre en musique etc. Il y eut aussi l'autre frérot Gérard Mottet qui m'incita lui aussi à mettre en musique un texte d'un recueil dont j'avais commis la préface. Ce fut là d'ailleurs une composition quasi en direct devant l'auteur. Mais parfois aussi ce fut cadeau de ma part et surprise. Par exemple avec ce superbe texte de Nicole Laurent-Catrice qu'elle a découvert mis en musique à "Territoire du poème" à Paris. Ou encore avec ce texte de l'amie Marie Rouanet que j'ai osé chanter, adapter (il était publié en Occitan) et mettre en musique alors qu'elle m'a avoué, qu'étant donné la verdeur des deux premières strophes, elle n'avait jamais osé le chanter. Bon moi, j'ose tout et c'est à ça qu'on me reconnaît !... Il y eut aussi une autre forme d'amitié avec la grande Angèle Vannier qui avait certes connu de son vivant de bien meilleurs interprètes mais j'ose espérer son indulgence depuis le paradis des poètes.

J'ajouterai pour clore, très provisoirement, ce chapitre sur l'amitié l'aide constante notamment pour les maquettes de ma grande complice et amie Marie-Josée Christien ainsi que, n'ayons pas peur des mots, du meilleur correcteur de France : Jean Bescond lui-même à qui rien n'échappe. D'autres encore ont pu m'apporter ponctuellement de judicieux conseils.

De ces compositions j'ai fait des "YouTube" et j'ai chanté les amis sur différentes scènes et dans différents festivals parfois même à l'étranger (Tunisie et Roumanie). Puis je me suis dit que ce n'était pas assez pour les amis et j'ai voulu et désiré ce cadeau pour eux. Et je me suis fait cadeau à moi-même de la lecture de quelques-uns de mes textes plus accessibles à un large public, poèmes choisis dans mon oeuvrette entre 1974 et 2018.

Oui j'ai eu ce projet pour des amis d'abord. Car dans le soir de ma vie il est clair que l'amitié fut la plus grande richesse et mon plus grand remords est de n'avoir, trompé par l'illusion, pas assez donné dans ma vie à cette richesse. 

Et enfin c'est le grand élan de nombreux amis très généreux qui a permis avec des dons - parfois très importants - et des commandes de financer le projet. J'en publierai à la suite les noms ici. Je ne les remercierai jamais assez ! 

Merci à tous oui ! Ce disque est à vous tous d'abord ! C'est votre oeuvre aussi. 

Merci à la vie et à l'amitié. 

unnamed (2)

 

 

unnamed

 

On peut bien sûr commander le CD à l'aide du bon de commande ci-joint. 

 

Commande Guy Allix chante les amis, l'amour, la poésie

 

 

 Commande_Guy_Allix_chante_les_amis__l_amour__la_po_sie

 

Mes amis souscripteurs et donateurs :

Souscripteurs

Marie Genty, Luis Porquet, Christian Rivot, Colette Gibelin, Michle Lamart, Jacques Perrot, Martine Robin, Marilyne Bénard, François Jallin, Marcel-François Helbert, Gabrielle Althen, Annie Ernaux, Jean Cabon, Jean François Mathé, Emerick de Montenard, Marie-Laure Mary, Mahmoud Bazerbachi, Gérard Mottet, Jean-Yves Bodergat, Marie-Josée Christien, Mawal Milia, Judith Bill, Maurice et Liliane Ducouret, Anthony Houlgate, Fanie Vincent, Jean-Louis Zaccaron, Bruno Sourdin, Isabelle Seront, Josyane de Jesus Bergey, Georges et Marie Cathalo, Jacqueline Saint-Jean, Serge Prioul, Jocelyne de Giuseppe, François Louchet, Martine Biard, Jean-Marc Couvé, Marie-Christine Guidon, Nicole Laurent-Catrice, Monique Nauleau, Gérard Cléry, Daniel

Donateurs 

Christophe Forgeot, Karen Boivin, Adeline Baldacchino, Brigitte Maillard, Jean et Malou Bescond, Jean-Louis Riguet, Gérard et Marie-Odile Smit, Françoise Fouillard, François Jallin, Gérard Bonemaison, Laurence Bouvet, Jeanne Comte, Marilyne Bertoncini, Geoffroi Allix, François Lebert, Catherine Webert, Jean-Jacques Dorio,  Patrick Renaud, Solen Lemonnier

 

 

Stage Guitare et chanson avec Joel Favreau

Stage guitare et chanson

Avec Joel Favreau

14, 15 et 16 août 2020

 

J'ai participé avec un grand bonheur au stage guitare et chanson dirigé par Joel Favreau et j'ai beaucoup appris dans une ambiance très chaleureuse et avec un maître très attentionné. De superbes moments et échanges. Le groupe était vraiment très bien aussi et nous avons très vite lié connaissance.

Et avec le dernier guitariste de Georges Brassens à mes côtés je me sentais sur un petit nuage même si ce talentueux guitariste est d'une grande humilité et d'une grande gentillesse/

Je joins quelques photos prises par Leo Favreau lors de ce stage.

0081_STAGE2020LEOFAVREAU-81_WEB

 

© Leo Favreau

 

0083_STAGE2020LEOFAVREAU-83_copie_WEB

 © Leo Favreau

 

0011_STAGE2020LEOFAVREAU-11_WEB

© Leo Favreau

 

0052_STAGE2020LEOFAVREAU-52_WEB

© Leo Favreau

 

0069_STAGE2020LEOFAVREAU-69_WEB

© Leo Favreau

 

0032_STAGE2020LEOFAVREAU-20_WEB

© Leo Favreau

 

0022_STAGE2020LEOFAVREAU-25_WEB

© Leo Favreau

 

0053_STAGE2020LEOFAVREAU-53_WEB

© Leo Favreau

 

0071_STAGE2020LEOFAVREAU-71_WEB

© Leo Favreau

Posté par Guy Allix à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,